Au service et à l’école de l’enfance

Se mettre au service des enfants et de leur foi et en ressortir renouveler soi-même dans sa jeunesse et dans sa vie spirituelle ? C’est cela être animateur à l’Ecole de Prière.

Le 42ème camp de l’Ecole de Prière du Gard vient de rassembler plus d’une centaine de personnes durant 3 jours près d’Uzès. De nombreux LIFEinGARDOIS faisaient partie de l’équipe d’animation de ce camp, encadrant 61 enfants de 6 à 13 ans et désirant l’ « évangélisation des familles par le cœur des enfants« .

Marie et Isabeau témoignent :

Pendant ces vacances de Pâques, j’ai vécu ma deuxième expérience à l’école de prière en tant qu’animatrice. A l’EDP, j’ai été agréablement surprise par la forte convivialité et l’ambiance très familiale : enfants, assistants, animateurs, parents et prêtres sont tous en communion, ce qui permet de tisser rapidement des liens forts avec des personnes de tout âge.

L’EDP est une expérience de partage qui aide à avancer sur notre chemin de foi et de vie, grâce aux temps de réflexion, de louange, aux veillées qui nous portent par la suite.

Avec les animateurs, nous avons été bénis et envoyés en mission, ce qui fut un moment très intense et nous a fait prendre conscience de l’importance de notre rôle.

En effet, lorsque l’on est animateur, on apprend aussi à assumer des responsabilités, des services, à prendre des initiatives, à se surpasser, ce qui est très enrichissant et formateur ! L’EDP, c’est une école de foi, de vie et de partage où l’on découvre et se découvre !

Marie

Ce camp de Pâques a été pour moi une nouvelle façon de voir l’Ecole de prière. Depuis quatre ans, j’ai la joie d’être animatrice et c’est un grand bonheur pour moi de pouvoir transmettre désormais le savoir-faire aux plus jeunes que j’ai vu évoluer ces dernières années.

Grâce à une équipe encadrée par des parents emplis de patience, nous avons pu pendant ces trois jours accompagner les enfants dans leurs réflexions sur la foi, dans leurs questions et leurs jeux. Ce qui me surprend à chaque camp c’est la puissance que peut avoir la joie des enfants sur nous jeunes adultes, en un sourire ils effacent fatigue et angoisse et nous rappellent pour quoi nous sommes là : pour rayonner de la joie du Christ.

Isabeau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *