C’est le temps de vendanges

A Nîmes, les jeunes entendent plus par vendanges le fait qu’il y ait la Feria ce fameux troisième weekend de Septembre. Cependant on ne le sait pas toujours, mais le lien entre vignobles et Eglise dans l’histoire a toujours été très étroit…

La Vigne dans la Bible :
La Bible mentionne pour la première fois le vin et la viticulture dans le livre de la Genèse. Le mot « vigne » revient 176 fois dans la Bible : c’est dire son importance symbolique.
Dans l’ancien testament elle est signe de joie et de paix. La Bible attribue à Noé l’invention de la culture de la vigne sur la terre que Dieu a promis de ne plus maudire (« Noé, le cultivateur, commença de planter la vigne.  » Genèse 9, 20). La vigne, signe de bénédiction devient le symbole d’Israël. (« Israël était une vigne luxuriante, qui donnait bien son fruit. Plus son fruit se multipliait, plus il a multiplié les autels ; plus son pays devenait riche, plus riches il a fait les stèles. » Osée 10, 1, en bonus voir le psaume 80)
Dans le Nouveau Testament la vigne devient symbole du Christ, le chapitre 15 de Jean commence par la grande allégorie de la vigne. Jésus porte du fruit en donnant sa vie, suprême preuve d’amour.Il est la Vigne et nous sommes les sarments : il est le Corps et nous sommes les membres.
La vigne véritable, c’est Jésus, mais c’est aussi son Église.

Le vin à la messe
Le signe fondamental de la célébration eucharistique est celui du repas. Le pain et le vin, qui deviendront Corps et Sang du Christ, ont donc une place privilégiée dans la liturgie catholique. Nous reconnaissons sous la forme du vin, le sang du Christ. Il ne s’agit pas d’un changement moléculaire dans le vin, mais d’un changement d’essence qui lui permet d’être un vecteur de l’amour de Dieu pour les hommes.

La place du vin d’hier à aujourd’hui
La culture de la vigne, plus que toutes les autres, dépend à la fois du travail attentif et ingénieux de l’homme et du rythme des saisons. Cette culture difficile apprend aux hommes à apprécier les fruits de la terre et à mettre tout leur cœur dans le travail.

Environ 5 siècles avant notre ère, ce sont les grecs qui implantèrent la vigne dans la région mais ce sont les romains qui en assurent le développement. A partir du 8ème siècle les moines développent de vastes vignobles autour des abbayes (en témoigne encore de nombreuses étiquettes). L’abbaye de Saint-Gilles eut même le privilège de livrer ses vins aux papes installés à Avignon. Les hommes d’Eglise préserveront les pratiques vigneronnes héritées de l’époque romaine et transmise aux générations futures jusqu’à nos jours.

Ce week end à Nimes a lieu la feria des vendanges, l’occasion de fêter la récolte, le travail fourni pour obtenir un vin de qualité (entre autre..). C’est une fête convivi ale et festive où tous les habitants de Nîmes et de la région peuvent se retrouver et partager dans la joie.

A cette occasion LIFEinGARD lance la première messe des jeunes de l’année Dimanche soir à 19h en l’église Sainte perpétue. Nous démarrerons ainsi cette année dans la joie du rassemblement et l’inscrirons sous le signe de la fraternité et de la convivialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *