De Nazareth à Jérusalem 1

à la rencontre et au service des Chrétiens d’Orient 1/2

Du 11 au 27 août, une douzaine de jeunes gardois ont vécu une expérience inoubliable : un séjour en Terre Sainte à la découverte de communautés chrétiennes de ce pays. Une semaine de service constituait le cœur de leur périple de Nazareth à Jérusalem.

Alors, c’est « oui ». Nous partons. Au petit matin de ce 11 août, nous nous envolons vers cette Terre Sainte agitée et blessée par un conflit et des tensions dont la médiatisation avive les inquiétudes. La confiance à laquelle nous invitent nos amis et contacts là-bas nous aide à faire le pas. En allant à la rencontre de nos frères qui vivent sur cette Terre où Jésus a vécu, nous voulons ouvrir nos cœurs en étant disponibles pour servir. C’est l’alchimie entre l’extraordinaire accueil reçu et cette disponibilité qui a fait de ce pèlerinage une expérience inoubliable.

 » Nazareth, c’est aujourd’hui »

Première étape, à Nazareth. C’est dans cette ville de la Galilée que l’évangile situe l’annonce à Marie de la naissance de Jésus et les trente années de « vie cachée » du Sauveur. Commencer un pèlerinage à Nazareth en visitant la maternité de l’Hôpital Français où nous étions hébergés, voilà la méditation peu commune à laquelle nous étions invités par Sr Dorita, directrice de l’hôpital.

« L’incarnation, Nazareth, c’est ici, c’est aujourd’hui », nous dit-elle devant le berceau d’un nouveau-né de quelques minutes. La vie qui surgit ici nous fait entrer de plein pied dans le mystère de Jésus, Dieu qui se fait homme dans le sein de Marie. Les visites au Centre International Marie de Nazareth, tenu par la Communauté du Chemin Neuf, l’accueil du Vicaire Patriarcal, Mgr Marcuzzo, nous ont aussi permis de vivre les joies des rencontres providentielles et amicales, « la Joie de l’évangile », tout simplement.

Au cœur de l’évangile, la Joie de servir.

Après quelques jours, notre groupe est déjà bien soudé. Au soir du 15 août, après une première découverte de Jérusalem ( Souk, Saint Sépulcre…) , nous sommes envoyés en équipes de service sur deux lieux différents, Nazareth et Taybeh. En fêtant l’Assomption de la Vierge Marie, nous sommes envoyés en mission au service de la dignité de nos frères, les uns à l’Hôpital de Nazareth, à la maternité et au service des malades chroniques et les autres dans le village de Taybeh, à une trentaine de kilomètres de Jérusalem.

Là, l’équipe est accueillie par le groupe de jeunes « Afra » avec lequel nous animerons des activités pour les enfants du village l’après-midi. Les matinées se passent au service des personnes âgées de la maison de retraite du village, sous l’égide bienveillante de la Communauté brésilienne qui gère cette maison. Nous rencontrons aussi plusieurs français, volontaires en Terre Sainte, dont l’accueil et le témoignage nous entraînent à vivre à fond cette expérience.

La semaine passe très vite, tout est très intense lorsqu’on y met tout son cœur : service, rencontres des personnes, ambiance au sein de l’équipe. Avec humour, un des jeunes évoquait en réunion bilan « la dictature de la Paix et de l’Amour » dans laquelle s’est vécue cette semaine… Et si c’était un peu ça « le Royaume des Cieux » dont parle l’évangile et toutes ses paraboles et ses récits qui prennent vie pour nous ?

— > Lire la suite ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *