D’où viennent les Fêtes Votives ?

Il ne se passe pas un week-end d’été dans le Gard sans une fête votive sur l’agenda, mais d’où vient cette tradition ?

La fête votive de nos jours ?

Aujourd’hui la fête votive est devenue la fête du village incontournable. C’est un moment d’échanges et de retrouvailles, l’occasion de faire la fête entre amis et de boire un verre (toujours avec modération !) . Ce sont des festivités multi-générationnelles qui renforcent les liens sociaux et qui contribuent au bien vivre des villages.

L’origine de ces fêtes : SCOOP : L’origine de la fête votive est religieuse.

Etymologiquement la « fête votive » vient du mot lo vot en ancien provençal : « promesse faite au ciel par laquelle on s’engage à quelque œuvre non obligée ».
En français l’expression fête votive est attestée depuis 1876, propre à certaines régions, avec le sens de « fête patronale ».Succédant aux fêtes païennes, la fête votive (faite en vertu d’un vœu ou d’une promesse faite au ciel) était une manifestation célébrée par tous en l’honneur d’un saint patron du village au jour prévu dans le calendrier à travers différents événements et défilés dans les rues. De nos jours ces festivités ont été décalées aux beaux jours.

Les traditions camarguaises se sont mêlées à ces fêtes pour en devenir parmi les principales animations avec les courses camarguaises, encierros, abrivados, bandidos mais aussi des concerts, bals, spectacles, concours de boules, attractions qui participent à la convivialité de ces nombreuses fêtes aujourd’hui.

Quand vous allez dans les villages, rien ne vous empêche d’aller faire un tour dans l’église paroissiale pour rendre grâce à Dieu pour ces Saints patrons et leur fête !


à lire aussi un très bon article sur le MidiBlog de La Calmette Cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *