JMJ, Alors ? Quoi ?

Les Gardois au Brésil ont officiellement atterri de leur périple hier soir à Marseille.

Il faut prendre gard(e) à ce que ça ne devienne pas maladif, mais là encore, les mots manquent (voir article sur la communication à Recife). Comme s’ils avaient du mal à faire leur chemin à travers les neurones embrumés par le décalage horaire :  » Alors ? » demande maman,  » Alors… » , « quoi … Bah, c’était bien ? Oui, c’est fou, super… mais là , pfffffffffffffffff » Et là-dessus, il ne restait plus qu’à applaudir, chanter et prier le « Je vous salue Marie » avant de se serrer encore dans les bras et de se quitter pour retrouver le nid familial.

Peu à peu, les images et les souvenirs reviennent dans la conversation ou le silence du cœur.  » Vous avez aimé le Brésil ? » me demandait le chauffeur du taxi vers l’aéroport de Rio. Oui, beaucoup » « et quoi au Brésil » les paysages, les gens, l’accueil, le pape… » Vous avez envie de revenir ? Oui ! Quand ? « Demain ! » Le silence de la fatigue s’installe entre deux échanges en français avec les JMJistes installés derrière moi et deux mots d’anglais avec ce chauffeur sympathique, et pour finir, le voici qui me fait cadeau du DVD en cours de lecture : un chanteur brésilien à la voix chaleureuse avec les sous-titrages en portugais dans une ambiance à la Michel Drucker. Jusqu’au bout de ce séjour, cet accueil, ces cadeaux nous touchent. « Muito obrigada », Merci beaucoup… derniers billets en réals et les chariots sont chargés de sacs, en route vers le gimkana aéroportuaire classique à travers check-in et douanes…

 » Soyez missionnaires » : L’appel du pape François est là et les riches enseignements reçus,  » en actes et en vérité », dans l’exemple et par la parole sont bien présents à nos esprits. Cet appel Isabelle l’a devancé et n’a pas attendu les JMJ de Rio où elle pourtant débarqué comme une fleur, nous faisant la surprise de rejoindre le groupe à Sao Paulo au beau milieu de son année de volontariat en Asie. En ce départ, nous avons donc commencé notre périple aéroportuaire par l’embarquement d’Isabelle depuis le terminal voisin. Deux heures plus tard, nous quittions Rio, au milieu de plusieurs groupes de JMjistes américains, allemands etc … Le voyage s’est bien passé, entre sommeil plus ou moins réparateur et débriefings, films et collations diverses, escale à Francfort et survol des Alpes par un temps splendide.

Chers amis restés ici, après une nuit de repos, nous allons profiter du week-end pour « Rio-nouer » le fil du récit de ces JMJ de Rio telles qu’elles ont été vécues par le groupe, en faisant écho aux nouvelles déjà parvenues par les médias français et en partageant les images les plus significatives de ce périple. A té brévé…


Vers le fil actu des JMJ à Rio

Vers les albums photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *