Le Club Caritas, des jeunes au service du Secours Catholique

Dans l’optique du Temps-Fort Diaconia 2013, LIFEinGARD vous propose de mettre l’accent sur les groupes qui se mettent au service de notre prochain. Aujourd’hui Focus sur le Club Caritas, une antenne pour les jeunes au seins du Secours Catholique qui ont à coeur de réaliser un projet au Burkina Faso.

Le Secours Catholique, soucieux de renforcer l’engagement international de tous et les échanges interculturels, propose une « formule » pour les jeunes motivés : les Clubs Caritas. Véritables liens entre engagement local et international. Depuis maintenant deux ans, le Club Caritas de Nîmes a vu le jour à la demande de jeunes du lycée Saint Vincent de Paul qui étaient intéressés de se retrouver plus régulièrement sur un projet envers notre partenaire du Burkina Faso.

En collaboration avec la pastorale de Saint Vincent de Paul et du lycée Emmanuel d’Alzon, le Secours Catholique les a donc réunis et les a guidés dans leurs démarches par un accompagnement, un soutien financier et les contacts dans le pays d’accueil.
Tout d’abord il a fallu que les jeunes du Club Caritas apprennent à se connaître et à être solidaires à leur échelle, avant de l’être à l’étranger.
Pour cela, le groupe a vécu de nombreuses rencontres, des réunions et des temps de détente pour bâtir et préparer leur projet.

Aujourd’hui 13 jeunes se retrouvent régulièrement dans les locaux de la délégation rue Briçonnet pour travailler sur leur projet de départ au Burkina.
Dans le cadre du projet triennal d’hydraulique mené par le Secours Catholique, le Club Caritas prévoit de partir sur le terrain durant trois semaines en juillet 2013. Nos axes d’intervention sont les suivants :

• Soutenir le projet de « développement économique des femmes » de Kiendpalogo (diocèse de Kaya )
• Apporter un soutien sur un programme d’alphabétisation à Kiendpalogo
• Renforcer la présence du Secours Catholique dans un dispensaire
• Rencontrer le Club Caritas de Kaya et créer une dynamique d’échange et de partenariat
• Découvrir le pays, aller à la rencontre des populations locales

Dans le diocèse de Kaya, le Secours Catholique a financé un projet triennal d’hydraulique. Ce projet a permis de réaliser 18 forages, 18 puits à grand diamètre et 36 puits à petit diamètre. Le projet de Kiendpalogo est né de la volonté de l’OCADES d’appuyer des groupements féminins pour une exploitation optimale de ces points d’eau.
L’activité identifiée est la culture maraichère qui va procurer des revenus substantiels aux femmes. A terme, avec les revenus et les épargnes issus du maraichage, les femmes pourront s’octroyer des crédits à l’interne pour mener d’autres activités.

Différentes étapes sont nécessaires pour la préparation d’un tel projet : constituer le groupe, organiser des opérations de financement, envoyer des dossiers de subventions, organiser notre séjour en partenariat avec la caritas de l’OCADES de Kaya au Burkina.
Les actions de l’année dernière ont permis de rassembler quelques fonds utiles au bon déroulement du séjour. Nous continuons à mener des actions en 2012-2013 (vente de gâteaux, vente aux enchères de peintures, loto, emballage de cadeaux, 10 millions d’étoiles, etc.)

Vous avez entre 17 et 30 ans et vous avez envie de rejoindre le Secours Catholique pour vous créer en Club Caritas et vous lancer dans une aventure humaine. Vous pouvez nous contacter par mail : angelina-lucazeau@secours-catholique.org ou audrey.orcel@secours-catholique.org

ou bien retrouvez-nous sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/SecoursCatholiqueduGard

Retrouve aussi la pages Contact du Secours Catholique sur le site LIFEinGARD :
http://lifeingard.catholique.fr/Secours-Catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *