Le parcours Nazareth ou la Vie spirituelle pour les Nuls en version 2.0

 » De Nazareth peut-il sortir quelque chose de bon ?  » Comme disent les plus jeunes  » J’avoue » que là, c’est facile de se cacher. La phrase sort tout droit de l’évangile de Jean. Et vlan, argument d’autorité, tout le monde peut aller se recoucher tranquillement. Nazareth, c’est nul, j’ai pas de temps à perdre avec ces histoires de curés, d’ailleurs ça semble louche cette histoire de Parcours Nazareth. Preuve en est que c’est organisé par la Pastorale des Jeunes et par le Service diocésain des Vocations, un endroit où il ne vaut mieux pas être vu, c’est bien connu. Et LIFEinGARD en plus, il ne manquait plus que ça !

Eh, pas si vite, ami. Et si on reprenait l’histoire, celle de l’évangile, justement. Là au moins, on ne risque rien, c’est de l’histoire ancienne, encore que, je vous propose la version 2.0.
Nous sommes au début. Jean nous raconte comment Philippe a proposé à Nathanaël de rappliquer pour voir qui était ce Jésus qu’on commençait à voir traîner dans le coin.
Sur facebook, ça aurait donné  » Suggérer un ami », mais l’autre a répondu quelque chose dans le genre « pas maintenant », en moins sympa. Façon « dislike », carrément.
Mais c’était trop tard : Nathanaël a finalement « participé à l’évènement » organisé par les autres disciples appelés la veille, intitulé « viens voir Jésus ». Il a même fait partie des « followers » les plus proches, ceux qu’on appelle les apôtres.

Et maintenant, en 2012, c’est chez vous que ça se passe, pas seulement sur internet, mais « in real life ». Pour connaître et suivre le Christ, le parcours Nazareth vous propose cinq rencontres pour faire grandir votre relation avec lui qui nous dit « Je vous appelle amis » – et on ne sait pas combien il en a !
Alors, tu « acceptes l’invitation » ? Pas sans savoir, d’accord.
Approfondir sa foi, enraciner sa vie chrétienne et unifier sa vie demande en effet un peu de temps – oh, un peu moins – ou pas – que celui que tu passes sur internet.
Le Parcours Nazareth propose une triple expérience en prenant les moyens de se former, de développer l’intériorité et la prière, de servir concrètement.
Cette expérience est proposée à tous ceux qui veulent se mettre en route ou avancer dans leur vie chrétienne. Il est ancré dans la conviction qu’ « on ne naît pas chrétien », mais qu’on le devient » (Tertullien IIIème siècle) . Comme l’indiquait la boutade du début, il ne s’agit pas de se croire moins bon ou meilleur que les autres mais simplement de vouloir faire un bout de chemin, un parcours (c’est à dire un chemin cohérent, ce qui implique de participer effectivement aux différentes rencontres de l’année).
C’est un chemin d’amitié, une « timeline » avec le Christ. Et cette histoire a justement commencé à Nazareth, dans le silence et la discrétion de Marie qui dit « Oui », dans ces trente années de la vie de Jésus qui préparent sa mission, avant la rencontre avec les disciples. Tout cela donne à réfléchir à ceux qui veulent être « amis » ou « followers » du Christ : Un chrétien qui veut être solide et témoigner ne le peut sans racines fortes. Il doit d’abord se former à l’école de l’amour, à l’école de Nazareth, y découvrir la sagesse et l’amour du Père qui enverra ensuite son Fils en mission en temps et en heure. Nazareth est un temps pour bâtir les fondements de ta vie chrétienne, un cadeau sur ton chemin vers la vie adulte.
Alors, tu « participes » ?


Clique ici pour accéder à l’espace partenaire du Parcours Nazareth

Retrouve ici le groupe Facebook du Parcours Nazareth

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *