Lourdes, l’hospitalité un pélé au service des malades

Une émotion : Joie profonde.
Une image : un sourire.
C’est ce que hospitaliers et malades ressentent et retiennent depuis leur retour de Lourdes. Chacun a pu entrevoir un morceau du Paradis durant 5 jours et ils n’ont besoin que d’une chose : vous le partager !

« Donnez et vous recevrez une mesure bien tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous. » (Luc 6, 36-38)
Voilà, un résumé parfait de ce très beau et profond pèlerinage vécu avec nos frères malades et/ou âgés au cœur de la cité de Notre-Dame de Lourdes. Une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, c’est bien les grâces que nous avons reçues durant 5 jours de service.

Rentrés hier soir, nous voici de nouveau dans le Gard après le pèlerinage diocésain à Lourdes qui s’est déroulé du 13 au 17 juillet. Plus de 60 jeunes sont partis au sein de l’Hospitalité Diocésaine du Gard avec une centaine d’hospitaliers plus âgés, dont une équipe médicale, permettant ainsi à 98 malades de venir.

Oui, plus de 60 jeunes ! Des jeunes qui ont dit non à des sorties entre amis, à la plage, à des soirées festives, pour se mettre au service de l’Autre !
Et depuis, des « Merci » fusent dans tous les sens et venant de toutes parts, les cœurs sont à la limite de l’explosion (de joie !) !

De jeunes brancardiers témoignent :
« Ce que je retiens de ce pèlerinage, c’est qu’un sourire, ça change tout, ça fait oublier la maladie ou l’handicap. L’image qui me reste est celle des malades souriant, chantant, dansant dans leur fauteuil ! »

« L’hospitalité, quelle leçon de vie pour nous, jeunes, au début de notre pèlerinage terrestre ! Lourdes, c’est un miracle permanent, avec le sourire des malades, le plus beau cadeau que nous pouvons recevoir et qui, en un instant, emplit votre cœur de joie et de force pour le reste de votre vie. Merci à tous pour cette leçon de vie et de foi ! Merci Seigneur ! »

Il y avait également un groupe de jeunes hospitaliers musiciens qui ont servi plus particulièrement par la musique et ont ainsi embelli les temps de prière et les célébrations.

Deux musiciennes vous partagent :
« De notre côté, nous n’avons eu que quelques occasions d’être vraiment en contact avec les malades mais nous leur avons transmis tout notre amour par notre musique et notre chant et à la vue de leur sourire et de leur joie, je suis certaine qu’ils l’ont bien reçu ! »

« Pour moi, ce pèlerinage était mon premier avec l’hospitalité du Gard, ce fut une sacrée expérience ! Je connaissais déjà ce que l’on ressent lorsqu’on prend du temps pour les autres grâce à l’Ecole de Prière auprès des enfants mais s’occuper de malades et de personnes âgées est une chance extraordinaire, je ne trouve pas de mot pour décrire ce que j’ai ressenti mais j’ai pris une claque, une claque qui ne fait pas mal mais qui réveille ! En plus des rencontres que j’ai pu faire, avec les hospitaliers et les malades, je retiendrai les nombreux temps de prières qui sont comme hors du temps : tout d’abord la sensation d’une prière plus intense et efficace à la Vierge lorsque l’on est devant la grotte, la messe internationale, la messe à la grotte … Je remercie grandement toutes les personnes qui ont pris le temps d’organiser ce pèlerinage et également les responsables jeunes ! A l’année prochaine !  »

C’est donc ressourcés et revitalisés que nous voici retournés dans la vie quotidienne. Ce service auprès des plus faibles est aussi un moyen de prendre conscience de la chance que nous avons d’être en bonne santé et du fait que nous n’avons pas à rechigner pour un rien. Nous devons avancer, regarder devant, le sourire aux lèvres et les manches retroussées, prêts pour servir et aimer.


Lien vers la page Hospitalité : Cliquez ici
Lien vers le site de l’hospitalité : cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *