Message de Noel

Jésus, visage de la miséricorde du Père

Voici le message de Mgr Wattebled pour ce Noël 2016 au cœur du Jubilé de la Miséricorde.

« C’est souvent par une démarche de l’intelligence que nous tentons d’approcher Celui que nous nommons Dieu, « Celui qui habite une lumière inaccessible, Celui que nul n’a vu ni ne peut voir » (1 Timothée 6, 16). « Ô toi, l’Au-delà de tout, n’est-ce pas là tout ce qu’on peut chanter de toi » s’exclamait un auteur ancien. Une réflexion sérieuse s’efforce de tracer un itinéraire allant des créatures au Créateur. À travers ses œuvres, en effet, son existence se laisse percevoir par l’intelligence. Cette démarche est commune à bien des religions et des philosophies.

La manière dont Jésus nous fait connaître son Père ne concerne pas seulement, et peut-être pas d’abord, notre intelligence. Elle a même de quoi déconcerter les sages et les savants. En Jésus et par lui, Dieu manifeste son désir de nous accompagner dans notre humanité concrète. Il est l’Emmanuel, Dieu-avec-nous. Le Christ s’est en quelque sorte uni à chaque homme, dit le Concile Vatican II. Jésus nous est « présent avec la puissance de la vérité et avec l’amour qui se sont exprimés en lui avec une plénitude unique et impossible à répéter, bien que sa vie terrestre ait été brève, et plus brève encore son activité publique » (Jean-Paul II). En Jésus et par lui, Dieu manifeste sa proximité particulière envers l’homme faible, mal considéré, menacé et démuni face à l’adversité, envers l’homme pécheur succombant à la tentation. Sans complicité avec le mal, Jésus montre que Dieu ne désespère de personne. En Jésus et par Jésus Dieu devient visible dans sa miséricorde tout comme il se révèle unique dans sa façon d’être un. Dès sa naissance, le Fils unique du Père prend la dernière place. Le Verbe fait chair vient au monde au cours d’un déplacement imposé par l’autorité impériale et bientôt la menace d’Hérode fait partir la sainte Famille sur les routes de l’exil.

Dans leur belle simplicité, nos crèches mêlent Jésus nouveau-né à la foule immense des personnes si diverses, des costumes, des lieux et des temps, des habitations, des travaux et des jeux si variés. Et nous demandons la grâce d’approfondir notre foi en ce mystère.

La fête de Noël nous tourne aussi comme tout naturellement vers ceux de nos frères qui connaissent l’épreuve : malades, isolés, persécutés, menacés dans le fondement même de leur existence et de leur dignité. La miséricorde divine ne demande qu’à se répandre dans nos cœurs, dans notre vie, dans notre société, dans notre monde. Nous en avons tellement besoin. »

Nîmes, le 21 décembre 2015
+ Robert WATTEBLED
Evêque de Nîmes

« Fils de Dieu, Jésus,
toutes choses ont été créées par toi.
Tu t’es formé dans le sein maternel de Marie,
tu as fait partie de cette terre
et tu as regardé ce monde avec des yeux humains.
Aujourd’hui tu es vivant en chaque créature
avec ta gloire de ressuscité.
Loué sois-tu. »


Pape François

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *