Plus vite, Plus loin, Plus Fort… Les vertus du sport, un atout spirituel !

Les Supporters Francais à la Clericus-Cup

A l’occasion des Jeux Olympique de Londres, LIFEinGARD se plonge dans l’univers du sport et de la Foi, ou des deux. Cette semaine c’est le Père Christophe Silvestre qui s’y colle.

La vie chrétienne est à plusieurs reprises comparée dans le Nouveau Testament : à une lutte, à une course du stade. C’est alors la sémantique sportive qui donne le vocabulaire pour exprimer la vie de foi. En prenant cette comparaison l’apôtre des gentils nous laisse entrevoir qu’il y a peut-être un lien entre ces deux dimensions.
Etre chrétien demande à être prêt à consentir des efforts pour se laisser transformer par la grâce de Dieu, pour orienter sa volonté et son intelligence vers le bien que Dieu nous propose. Ce goût de l’effort n’est pas des plus prononcé dans une société marquée par une tendance à l’hédonisme. Le sport devient alors une chance pour notre vie chrétienne, pour muscler notre volonté, et par la même occasion la vie de foi.
Le sport peut nous intéresser sur un registre mal connu : celui de la vie vertueuse, de la pratique des vertus.

Le principe de la vertu est d’être un dynamisme intérieur qui se reproduit avec fréquence au point de devenir comme une seconde nature : au plus je pratique la charité au plus il me sera facile d’être charitable. Parmi les vertus nous pouvons repérer : la patience, la prudence, la force, la justice, la tempérance… et bien d’autres. Vertus qui nous aident à choisir le bien et le bonheur dans notre vie.
Le sport est une chance pour la foi car il peut nous aider à muscler notre vie chrétienne. D’une part, parce que le sport présente la nécessité d’un entraînement. Si nous voulons courir un marathon il nous faudra courir, courir, et courir encore. Il faudra pratiquer la course pour qu’elle devienne comme une seconde nature en nous pour parcourir un jour les 42 km du marathon.

D’autre part le sport cultive, bon nombre de valeurs, de vertus et de dynamismes intérieur nécessaire à la maîtrise d’une discipline sportive, qui peuvent aussi se retrouver dans la vie chrétienne. En disant cela je pense notamment : à la fortification de la volonté devant l’effort prolongé. Je pense aussi au respect de l’autre, le fair play, la nécessité de se maitriser, d’être patient dans notre progression physique, de faire preuve de discernement. Les sports collectifs renvoient à la dimension sociale de la personne humaine, et aident dans une culture de l’individualisme à construire un projet avec d’autres, à découvrir que nous sommes complémentaires les uns des autres, que nous avons besoin des uns et des autres pour grandir.

Le sport au moyen des valeurs et dynamismes intérieurs qu’il met en œuvre accompagne la croissance de la vie vertueuse.

Il serait dommage d’envisager comme étant en concurrence le sport et la vie de foi avec le caté, la messe… Savoir articuler les deux procure un enrichissement mutuel. La foi retrouve dans le sport entre autres les attitudes de combativité, de respect de l’autre, d’association humaine, d’effort. Des éléments qui viennent nous préparer à vivre la longue course de la foi. Le sport peut devenir aussi le lieu où je rencontre Dieu, où je grandis dans ma foi dans ma façon d’accueillir le plus faible dans mon équipe, dans ma manière de respecter l’adversaire, je peux vivre ma foi dans le sport que je pratique.

Le samedi 22 septembre la pastorale des jeunes organise une randonnée à VTT pour les collégiens entre Caveirac et Sommières. Nous sommes à la recherche de personnes qui accepteraient de donner un coup de mains pour cette journée, soit en pédalant, soit en assurant une partie de la logistique en voiture. Si vous êtes intéressés vous pouvez contacter le père Christophe Silvestre : 06 60 41 40 28


La fiche Agenda du « Pélé VTT »


Les Liens vers le « clergé sportif »
Padre Cup : corse de Karting
Clericus Cup : Championnat de Football du Vatican

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *