Rencontres européennes de Taizé à Rome, Nicolas témoigne

Du 28 décembre au 3 Janvier dernier, près de 45000 jeunes se sont retrouvés pour le « pèlerinage de confiance sur la terre » commencé par frère Roger à la fin des années 70.
Cette année 4 Gardois sont partis dans la ville aux sept collines pour vivre cette expérience extraordinaire.

Nous sommes partis le 27 décembre au soir à 19h30, nous étions 4 gardois : Marius, François-Xavier, Liga (qui vient d’Estonie) et moi-même Nicolas. Nous avons été accueillis dans le bus par des clermontois, des scouts du centre de la France auvergnate et des lozériens, le trajet s’est bien passé, bonne ambiance, nous arrivons après 12h de transport. Arrivés à Rome, le dispositif, assez bien organisé étant donné le nombre de participants, nous a permis de rejoindre rapidement notre paroisse d’accueil : Sant’Ippolito (St Hippolyte martyr), cette paroisse est jeune, dynamique, déjà quelques biélorusses et croates étaient arrivés. Nous nous inscrivons chez des familles d’accueil. Nous nous retrouvons Marius François-Xavier et moi chez Claudia et Andrea, un couple installé tout près de la paroisse : c’est génial, nous sommes très chanceux, merci Seigneur. Au cours de ces 5 jours à Rome, nous avons participé aux temps de prière dans les églises et basiliques Saint Ignace, Saint Paul hors les murs, St Jean du Latran, l’église du Sacré coeur de Jésus pour le réveillon, Saint Marie Majeure pour la fête de Sainte Marie Mère de Dieu. C’était impressionnant de voir tant de jeunes comme nous assis dans ces lieux immenses, à prier, chanter-méditer, prier en silence. Malgré l’inconfort ces temps de silence sont respectés et habités.

Le thème de ces rencontres était la solidarité, le frère Aloïs nous a rappelé l’amour inconditionnel que Dieu a pour chacune et chacun de nous, il frappe à la porte (Ap 3,20) de notre coeur et c’est en l’accueillant chaque jour, en cultivant cette intimité avec lui que notre avenir connait la confiance, la fraternité fondée sur cet amour inconditionnel qu’a Dieu pour nous ne peut qu’être plus manifeste. En effet les difficultés de notre temps (crise, avenir incertain quant au travail…) ont été évoquées, et nos rencontres ont puisé dans cette espérance que Dieu nous donne, cette entraide, ce soutien mutuel qui doit être plus fort que l’individualisme.

Des temps de carrefours sur de multiples thématiques étaient proposés, et surtout des temps d’échanges le matin en paroisse après le temps de prière du matin, nous étions en groupe avec des francophones suisses du Valais et aussi le premier jour avec des scouts italiens, nous avons pu discuter sur l’importance de notre foi, qui est le Christ pour nous, où le rencontrer. Les après-midi en même temps que nous prenions nos repas au cirque Maxime ou que nous visitions la ville, nous avons pu discuter quelques minutes avec des Catalanes et leur évêque (d’un diocèse juste au dessus de Barcelone), le lendemain nous avons discuté en anglais avec des Polonaises, le 1er janvier au repas en famille, nous avons discuté avec des Croates, lors de la veillée du 31 avec le pape sur la place Saint Pierre j’ai parlé quelques moments avec un néerlandais. Bref nous avons eu beaucoup de chances, voir tous ces groupes avec leur chorégraphie d’ambiance et de joie de vivre, voir que l’on a donné du temps pour le Christ, pour témoigner que nous ne sommes pas chrétiens seuls, c’est possible et ce fut événement accompli, cela ravive notre espérance, même si dès lors pour les exams… tout reste à faire… le Christ est bien là avec nous quoiqu’il arrive.

Nicolas Dumas, Séminariste.


L’année prochaine les Rencontres européenes de Taizé auront lieu à Strasbourg ! Nous espérons que la délégation LIFEinGARDOISE sera nombreuse.


Retrouvez ici les photos du groupe Gardois
Retrouvez ici les photos de la communauté de Taizé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *