JMJ Rio : Un bouquet estival !

Cette image champêtre se veut un clin d’œil pour les JMJistes de Rio et leur prêtre accompagnateur, le Père Luc Mellet qui les invitait le 31 juillet dernier à « cueillir les fleurs » de ces JMJ pour un temps d’action de grâce. LIFEinGARD a profité de cet été pour en garder quelques-unes : bouquet sec à conserver…

• Plaisir d’offrir, joie d’accueillir … Recife :

Sabrina Alonzo, 20 ans, étudiante en médecine témoigne de cet accueil reçu à Recife, dans ces familles qui nous ont reçu comme « pais adoptivo » ( enfant d’adoption) et dans le groupe de jeunes de la paroisse d’Espinheiro :
« Recife, comment résumer en si peu de lignes une expérience humaine si unique, si forte ? On a trouvé une famille qui a su nous donner bien plus que ce qu’ils possédaient, des personnes avec un amour et une foi incommensurables, une richesse intérieure bien plus nourrissante que la richesse matérielle. A travers les messes, les chants, l’attention de chacun au quotidien, avec une volonté continue d’approfondir cette foi qui ne pourra plus s’égarer du chemin tracé par cette nouvelle famille. Un retour avec des souvenirs plein la tête et la promesse de retrouvailles prochaines, on s’est donné rendez vous à Cracovie, Nîmes ou Recife ! « 

Sabrina


Nicolas Dumas, séminariste en 3ème année de théologie à Toulouse revient aussi sur cette expérience spirituelle vécue à Recife :
« Notre groupe a découvert le contexte de vie chrétienne de la paroisse Espinheiro à Recife. Le groupe de jeunes nommé Kayros (qui signifie le temps favorable, opportun, le temps pour Dieu) nous a fait un accueil tonitruant, nous avons bien plus reçu que donné, si nous avons donné c’est notre attention, notre écoute, notre participation à la prière.
Au sortir de cette semaine missionnaire nous pouvons retenir au moins trois grâces :
Parler à Dieu : nous avons chanté et dansé tous ensemble, temps de convivialité et de louange ( par exemple :), nous avons aussi un temps d’adoration devant le saint sacrement, nous avons bien vu qu’il s’agissait bien de la paroisse du sacré coeur eucharistique de Jésus, nous avons aussi d’autres temps de prière.
Parler de Dieu : nous sommes allés dans un parc où se trouvait une chapelle ancienne et nous avons chacun offert une rose à des passants en leur annonçant la paix du Christ.
Un soir nous sommes allés à la rencontre des personnes sans abri, ce fut un grand moment de partage et de prière.
Vivre en Dieu : nous avons pu célébrer la messe avec le père Joachim et toute la paroisse, le dynamisme de leur foi s’exprime dans leurs chants et leurs musiques accompagnés de gestes, d’élévation des mains, les brésiliens sont attachants et nous montrent leur affection par de nombreuses embrassades. Nous sommes ainsi parés pour annoncer le Christ à nos proches dans le Gard qui au passage a un peu la même forme triangulaire que le Brésil ». 

Nicolas


• Accueillir, une réalité vécue au sein du groupe lui même :

 » Les circonstances ont permis de vivre cet accueil et cette ouverture du cœur au sein même du groupe puisque, par le biais des places d’avion et des relations tissées ici ou là, plusieurs jeunes d’horizons divers ( Agen, Versailles et Grenoble) se sont joints à la délégation gardoise. Anne-Flore, au nom prédestiné à partager ce « bouquet » évoque ici son intégration gardoise « à temps partiel » puisqu’elle n’a passé « que » 6 jours avec nous pour des raisons de transport :
 » Accueil très chaleureux et rapide intégration dans le groupe. Dynamisme, gaieté, joie, chants et danses quotidiennes nous transportent dans une atmosphère festive et conviviale.
Jamais mis de côté, sensation de faire partie du groupe au même titre que les autres gardois. Apprentissage des expressions et chants de la région nous permet de découvrir un autre coin de France en plus du Brésil… que du bonus ! »

Anne-Flore


• Rio, des roses et des épines,

Le chemin de croix.
Comme beaucoup de pèlerins, Isabelle a été particulièrement touchée par la « Via Crucis » du vendredi 26 juillet : « Les méditations pour le chemin de croix traduites en français par la radio m’ont beaucoup aidé à rentrer dans la prière en communion avec le pape et tous les jeunes, ce fut une expérience unique pour moi. »
Elle poursuit en évoquant la messe du dimanche matin  » Je garderai toujours en mémoire la messe de clôture du dimanche matin, nous étions avec nos amis de Recife, sur la plage de Copacabana, au milieu de plus de 3 millions de personnes et sous le regard du christ rédempteur. La messe était magnifique, priante et joyeuse, portée par la ferveur des jeunes brésiliens. »


• Le Christ Rédempteur :

A l’issue des JMJ, notre groupe pu profiter encore de cette belle ville de Rio pendant trois jours de détente et de tourisme marqués par la montée au Corcovado. Alex, qui s’est beaucoup investi dans la Caravane et la communication sur internet témoigne :
« Nous avons eu la chance de célébrer la messe au pied de la statue du Christ Rédempteur. Là haut, nous avons à nouveau confié toutes les intentions de prière du diocèse. C’est un signe très fort. Nous avons rêvé de ce moment. Mais partout, le Christ nous ouvre ses bras et son Coeur miséricordieux et nous envoie en mission où que nous soyons, voilà le message que nous voudrions vous laisser avec notre reconnaissance à tous les gardois dont la générosité a aidé les jeunes à vivre cette expérience marquante dans leur vie de chrétien et leur engagement dans l’Eglise.  »


• au delà des mots …

Voila donc un « florilège » de ce qui a été vécu par le groupe. De nombreux jeunes témoignent aussi que le « parfum » des fleurs de ces JMJ, n’a bien sûr pas fini d’embellir leur vie et de leur donner envie à leur tour de « répandre la bonne odeur du Christ »(2 Corinthiens 15)) en se laissant habiter par son Esprit-Saint. Cependant, il y a quelque chose d’insaisissable et comme les fleurs quand elles sèchent, la couleur des mots et des images peinent à rendre compte de la saveur de l’expérience de prière, de rencontre et de joie. Alors, il ne reste plus qu’à souhaiter que l’occasion leur soit bientôt donnée de témoigner dans leurs communauté chrétienne, en paroisse ou en mouvement et de vivre toujours davantage cette rencontre du Christ « pour de vrai » à laquelle le pape François les a vigoureusement appelés. A bientôt , » la moisson est abondante » ( Luc 10, 1)


Relire le premier témoignage à la descente de l’avion : JMJ ? Alors ? Quoi ?

Relire « De LIFEinRIO à LIFEinHOSTO » : Cliquez ici

Relire « Le Pape François aux JMJ » : Cliquez ici

Revoir toutes les photos des JMJ au Brésil :cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *