La science au service de la paix et du développement

 

Le 10 novembre est la journée mondiale de la science au service de la paix et du développement. LIFEinGARD vous propose une petite réflexion à l’occasion de cette journée instituée par l’UNESCO en 2001.

Un des objectifs de cette journée mondiale de la science au service de la paix et du développement est de rendre compte de l’importance du rôle que la science et les scientifiques jouent dans la création de sociétés durables. Le thème cette année est : « Qualité de l’enseignement des sciences : assurer un avenir durable pour tous ».

Voici un extrait du discours du Pape Paul VIà l’organisation des nations unies le 4 octobre 1965, à l’occasion du 20ème anniversaire de l’organisation :

Nous savons avec quelle ardeur, vous vous employez à vaincre l’analphabétisme et à répandre la culture dans le monde ; à donner aux hommes une assistance sanitaire appropriée et moderne ; à mettre au service de l’homme les merveilleuses ressources de la science, de la technique, de l’organisation : tout cela est magnifique et mérite l’éloge et l’appui de tous, y compris le Nôtre.

Nous voudrions Nous aussi donner l’exemple, même si la petitesse de Nos moyens empêche d’en apprécier la portée pratique et quantitative : Nous voulons donner à Nos institutions caritatives un nouveau développement contre la faim du monde et en faveur de ses principaux besoins : c’est ainsi, et pas autrement, qu’on construit la paix.

Ce message apparaît toujours d’actualité, quasiment un demi siècle plus tard.

Et comment ne pas se sentir concerné chez nous, quand la science devient omniprésente dans notre quotidien, de trouver le moyen de la mettre au service de tous afin de faire grandir la paix dans le monde. Car la paix terrestre est image de la paix du Christ, qui a réconcilié le ciel et la terre (youcat, 395). Et peut on imaginer une société durable, sans la paix ?

Par ailleurs, cette journée est l’occasion de faire remonter à la surface la question du lien entre la science et la foi. Voici ce que nous dit le catéchisme de l’Eglise catholique :

159 Foi et science.  » Bien que la foi soit au-dessus de la raison, il ne peut jamais y avoir de vrai désaccord entre elles. Puisque le même Dieu qui révèle les mystères et communique la foi a fait descendre dans l’esprit humain la lumière de la raison, Dieu ne pourrait se nier lui-même ni le vrai contredire jamais le vrai  » (Cc. Vatican I : DS 3017).  » C’est pourquoi la recherche méthodique, dans tous les domaines du savoir, si elle est menée d’une manière vraiment scientifique et si elle suit les normes de la morale, ne sera jamais réellement opposée à la foi : les réalités profanes et celles de la foi trouvent leur origine dans le même Dieu. Bien plus, celui qui s’efforce, avec persévérance et humilité, de pénétrer les secrets des choses, celui-là, même s’il n’en a pas conscience, est comme conduit par la main de Dieu, qui soutient tous les êtres et les fait ce qu’ils sont  » (GS 36, § 2).

Et pour continuer à se creuser les méninges c’est par là : cliquez

Amis de la science, amis de la paix vous pourrez dire comme Salomon :
 » C’est lui qui m’a donné la science vraie de ce qui est, qui m’a fait connaître la structure du monde et les propriétés des éléments (…) car c’est l’ouvrière de toutes choses qui m’a instruit, la sagesse  » (sg 7, 17-21).

Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *