Version latine : Sede Vacante, Deo Gratias et sursum Corda !

Trois expressions latines pour évoquer l’actualité de la vie de l’Eglise à Rome, dans notre diocèse et dans chacun de nos cœurs. Pour ceux qui « ont perdu leur latin » ou même ne l’ont jamais trouvé, reprenons les bases avec Jacques Brel pour commencer la semaine comme à l’école :

Voilà qui est fait, vous avez maintenant en tête un air de ritournelle très efficace « rosa rosa rosam », c’est parti pour toute la journée à entendre intérieurement cet air et ces voix d’enfants un peu nasillardes.

A moins que… on peut aussi leur préférer ces trois expressions :

« Sede Vacante » : Le siège est vacant. Nous avons en tête les images marquantes et les paroles si vraies et touchantes de celui qui vient de laisser vide le Siège de Pierre.

En partant, il nous redit « Mettez le Christ au centre de votre vie » . Essayez, juste pour voir, d’imaginer que le Christ est là, sur le fauteuil au milieu du salon, à votre table de travail, dans la cuisine … et agissez en conséquence. Imaginez. Et maintenant, cette image devient réalité. En effet, nous pouvons le croire car Jésus a dit : « Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » ( Mt 28, 20)

En ce 4 mars, les cardinaux chargés d’élire le successeur de Benoit XVI à la tête de l’Eglise sont réunis en « congrégations » pour échanger, réfléchir et prier ensemble avant le début du conclave. Ils prennent le temps de faire le point sur la situation et les besoins de l’Eglise dans le Monde, de présenter au Seigneur dans la prière tout cela et supplient l’Esprit-Saint de les inspirer pour choisir qui sera le prochain pape. Accompagnons les de notre prière confiante.

Deo gratias ! Merci Seigneur Dieu ! La messe d’action de grâce célébrée hier par Mgr Wattebled à l’église Sainte Perpétue à Nîmes a réuni une belle assemblée. Les sœurs oblates de l’Assomption qui ont animé cette édition spéciale de la messe des jeunes ont offert un beau témoignage de la dimension d’universalité de l’Eglise par les chants et les voix. Beau rappel aussi dans ce témoignage communautaire, que par essence, l’Eglise est missionnaire et que chaque baptisé est envoyé porter la bonne nouvelle, que ce soit du Congo en France ou du coin de la rue Mistral au trottoir d’en face ! Notre évêque a rappelé dans son homélie la cohérence du pontificat de Benoit XVI au service de la vérité et de l’amour, les deux axes essentiels de toute vie et de tout témoignage chrétien appelé à porter du fruit et à témoigner de la présence de Dieu.

Sursum Corda ! Haut les cœurs ! Le bilan du pontificat de Benoit XVI doit redonner du courage aux jeunes chrétiens par la simplicité et la vérité qui se dégagent de cet « humble serviteur de la vigne du Seigneur » (premier salut du 19 avril 2005) … Les jeunes l’auraient presque pris au mot, eux qui proposaient hier soir le « vin nouveau » des JMJ. Les « caravaniers » de LIFEinRIO 2013 qui ne comptent pas leur temps et leur énergie pour trouver les moyens financiers pour partir rejoindre les quatre millions de jeunes attendus au pied du Christ de Corcovado à Rio sont aussi en pèlerinage. Ils savent pouvoir compter sur la prière de celui qui les a enseignés pendant 8 ans et qui se présente maintenant pour « vivre la dernière étape de son pèlerinage ». Alors, « haut les cœurs !  » autrement dit « N’ayez pas peur ! » « Le Christ n’enlève rien, il donne tout ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *