Vivement Dimanche !

Mitch- El Drucker arrive donc comme Guest star dans l’équipe de rédaction de LIFEinGARD pour célébrer avec nous un jour bien particulier de cette période pascale. Dimanche prochain, 21 avril, ce sera le quatrième dimanche après Pâques. Depuis plusieurs années, ce dimanche où il est de tradition de proclamer l’évangile où le Christ est présenté comme le Bon Berger est consacré dans l’Eglise à la prière pour les vocations sacerdotales et les vocations spécifiques.

Mais de quoi s’agit-il ? Encore une fois, LIFEinGARD répond à sa vocation d’information voire même de ré-information auprès d’un public jeune gardois plus ou moins proche de l’Eglise :

Premier ton : Une campagne de recrutement massif façon Armée de Terre avec teaser, bandeau , affiches 4 par 3 à vous donner le frisson … Oui, vu sous un certain angle, ça pourrait se faire, mais ces temps-ci, l’Eglise envisage sa communication sur un mode un peu différent où humour décomplexé et urgence de l’annonce de la Bonne nouvelle se « marient » bien ( un comble tout de même pour promouvoir une vocation qui implique le célibat consacré !) Quelques exemples : Prêtre pourquoi pas moi ?

Une histoire d’appel par Emmanuelmedias

L’avantage de cette évocation militaire est de nous donner l’occasion d’exprimer notre sincère reconnaissance à tous les prêtres qui nous entourent ou aux jeunes qui prennent le temps de discerner cette belle vocation. Oui, « Nous sommes contents de vous ! » comme disait Napoléon à ses soldats. Plus encore, au delà de ces mots historiques et pudiques, notre reconnaissance est immense ! L’Eglise n’est pas un club d’anciens combattants ou de réservistes, on a besoin de « chrétiens d’active » et parmi eux , de pasteurs prêts « à donner leur vie pour leur brebis ». Alors … « devenez vous mêmes ! ».

Pour autant, la question « le Vatican, combien de divisions ? » de Staline doit résolument rester dans le champ de la boutade … L’Eglise n’est pas de l’ordre du nombre et de la rentabilité !

Deuxième ton : L’évocation de Celui Dont on ne doit pas prononcer le nom façon Harry Potter ? L’avis est aujourd’hui de plus en plus partagé que les communautés chrétiennes peuvent davantage oser poser la question de l’appel à une vie donnée pour l’annonce de l’évangile. Même si il y a des moments difficiles, que ce choix peut susciter la crainte d’un entourage même familial et aimant devant un choix perçu comme « marginalisant » . C’est bien connu, les vocations sacerdotales, c’est comme les autoroutes, on est pour, pourvu qu’elles passent dans le champ du voisin et qu’on ne soit pas concerné de trop près !

Et si Harry Potter avait la vocation sacerdotale ? Etre marqué du sceau de l’Esprit ? Lutter contre les forces du Mal ? Servir et aider ? Je m’arrête là mais il y a quelque chose à retenir de cette brêve comparaison : la vocation à bénir, à discerner ce qui ne sert pas le bien de l’Homme et ce qui le fait grandir, sanctifier par les sacrements … nous sommes très loin de la magie ! Là encore, comparaison n’est pas raison … et c’est plutôt une question de don et d’amour « jusqu’au bout » comme le montre beaucoup de prêtres et de consacrés, d’époux et de parents chrétiens aussi …

A tous les jeunes gens pour qui la question trottine … Ptêt ben que… Prêtre ben que … qu’ils se sachent portés par le respect et la prière d’autres jeunes qui sont avec eux « l’Eglise de demain » … N’ayez pas peur …. Le Christ n’enlève rien, il donne tout !


Relire l’article de Nicolas Dumas « Prêtre Demain ? » écrit à l’occasion de l’ordination sacerdotale de Nicolas Germain.


Retrouvez très bientôt la nouvelle plateforme d’informations sur les vocations http://quelleestmavocation.com qui est en cours de développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *